Rapport de l’atelier IAO-CEDIR sur l'Enseignement Supérieur et la Politique de la Recherche pour l'Intégration Régionale en Afrique de l'Ouest et au-delà

29 et 30 septembre, UNI-CV, Praia, Cabo Verde

HEDu 29 au 30 Septembre 2014 a eu lieu dans l'auditorium du Campus Palmarejo de l'Université de Cabo Verde (UNI-CV) à Praia, Cabo Verde un atelier sur l'enseignement supérieur et la politique de recherche pour l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest et au-delà. La liste des  participants était composée d’experts d’Afrique, d’Amérique et d’Europe dans les domaines de l'enseignement supérieur et de l’intégration régionale.

L'atelier de réflexion, conjointement sponsorisé par le Ministère Fédéral Allemand de l'Éducation et de la Recherche (BMBF) et l’Institut de l’Afrique de l’Ouest (IAO), a servi de plate-forme pour les chercheurs et les praticiens pour plancher sur les innovations récentes, les tendances, les expériences et les défis au niveau de la synergie entre l'enseignement supérieur, la politique de la recherche et l’intégration régionale. L'atelier a permis également au Chercheur Charles Edouard Minega qui travaille actuellement sur un projet visant à soutenir une collaboration bilatérale à long terme entre l’IAO et le Centre d'Etudes sur l'Intégration Régionale et le Droit de la SADC (CEDIR), d'identifier les domaines de recherche d'intérêt liés au thème à l'étude.

L'atelier a été fortement caractérisé par un usage intensif des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour des présentations et des débats, réalisé par le biais de la conférence vidéo (Skype et Polycom). Cette caractéristique de l’atelier a fortement mis en lumière l'impératif de promouvoir l'utilisation de méthodes innovantes pour faire progresser la coopération universitaire et le partenariat pour la recherche en Afrique.

Étaient présents à l’atelier les experts suivants:

  • Professeur Dr. Julio Cesar de Carvalho, l'Université de Phoenix, États-Unis,
  • Mme Maria de Fatima Fortes, conférencière à École de Gouvernance de l'Université du Cabo Verde et coordinatrice du Master en Intégration Régionale Africaine initié dans le cadre du projet de recherche IAO-ZEI à l’IAO, Praia au Cabo Verde,
  • Mme Sally Brammer, coordonnatrice, du Master en Intégration Régionale Africaine du projet de recherche IAO-ZEI à ZEI, Bonn, Allemagne

Les experts qui n’ont pas pu se rendre à l’atelier (en raison de leur agenda professionnel et de l’épidémie d’Ébola) mais qui ont pu faire leurs présentations par conférence vidéo étaient:

  • Professeur Dr. Djénéba Traoré, Directrice Générale de l’IAO, Cabo Verde,
  • Dr. William Baah-Boateng, Université du Ghana (Accra, Ghana),
  • M. Mustapha Sadni Jallab, Chef du programme des Centres de référence à l'Institut de formation et de coopération technique (ITTC) de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Genève, Suisse,
  • Professeur Dr. Herbert Robinson, chef de programme, de la Formation et renforcement des capacités de l’Institut Africain de Développement Économique et de Planification (IDEP) à Dakar (Sénégal),
  • Professeur Dr. Firmin Mbala, Chargé du programme  de soutien de l'enseignement supérieur, Open Society Initiative for West Africa OSIWA, Dakar (Sénégal),
  • M. Arun Sharma, Directeur de l'Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS), Next Einstein Initiative (NEI), Berlin (Allemagne),
  • Dr. Andreas Blom, économiste de l'éducation et chef d'équipe de la Banque Mondiale, Centres africains de projet d’Excellence (ACE), Washington DC. (USA)

HE1Parmi les participants figuraient: la responsable de la coopération institutionnelle de la délégation de l'Union européenne au Cabo Verde, Mme Ana Sofia Silva, le représentant de la Commission Nationale pour l'UNESCO, M. José António Pina et une délégation d'universitaires de l'Université Jean Piaget, dirigé par l'ancien recteur, le professeur Jorge Souza Brito. Les autres personnes présentes étaient, M. Daniel Yeboah et M. Ablam Benjamin Akoutou, tous deux coordinateurs du projet de recherches IAO-ZEI et des membres du personnel de l’IAO. Signalons que Professeur Dr. Kebede Kassa Tsegaye de l’Université d'Addis-Abeba (Ethiopie) et expert de l’Autorité Intergouvernementale de Développement (IGAD), n’a pas pu atteindre l’atelier à temps, mais a pu faire ses présentations à un groupe restreint d'experts et de personnel de l’IAO.

Dans son discours d'ouverture, le Professeur Judite Medina do Nascimento, Recteur de l'Université de Cabo Verde (UNI-CV), a exprimé sa profonde gratitude pour l'organisation de l'événement à UNI-CV et a exhorté les experts d’en sortir avec des mesures novatrices pour renforcer les synergies entre les différents universités en Afrique de l'Ouest  dans le but de soutenir le processus d'intégration régionale qui a été défini comme un pilier essentiel pour le développement économique de l'Afrique. Elle a également réitéré son plein engagement à soutenir les conclusions et la mise en œuvre des recommandations de l'atelier en vue de l’émergence de solutions pratiques fondées sur une coopération académique Sud-Sud ainsi que pour le programme de master proposé sur l'intégration régionale africaine à UNI-CV.

La Directrice Générale de l'Institut Afrique de l'Ouest (IAO), Prof. Dr. Djénéba Traoré, a souhaité la bienvenue aux participants  et a expliqué que son absence à  l'atelier était due  à sa  présence à Ouagadougou, Burkina Faso, à une importante réunion de la Commission de l'UEMOA sur l’avenir de l’Enseignement Supérieur. Elle s’est dite persuadée que l'atelier de Praia aborderait les questions pertinentes liées à l'enseignement supérieur, la politique de recherche et l'intégration régionale et ferait ressortir des propositions concrètes pour renforcer la coopération académique vers un processus d'intégration régionale efficace en Afrique de l'Ouest.

Les présentations et les discussions qui ont suivi ont porté sur quatre principaux domaines thématiques, y compris le «contexte historique du processus d'intégration régionale en Afrique de l'Ouest» et la nécessité d'avoir des "informations clés  et des données précises sur l'enseignement supérieur et l'intégration régionale», les expériences nationales et régionales dans l’engagement des institutions d'enseignement supérieur dans l'élaboration de la politique d’intégration régionale. Les présentations ont permis d’aborder les voies innovatrices de collaboration avec les parties prenantes en vue de promouvoir des politiques au niveau national, les bonnes pratiques pour « inclure l'intégration régionale dans les programmes académiques des universités ouest-africaines et les mécanismes visant à influencer l'intégration régionale et le développement à travers  l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation, la science et la technologie.

HE2Une présentation spéciale a été dédiée à la politique de la CEDEAO en matière de la science, la technologie et l'innovation (ECOPOST) et son Plan d’action stratégique (2013-2017), présentée par le Prof. Dr. Djénéba Traoré, la Directrice Générale de l’IAO. Lesdits documents soulignent l'urgente nécessité pour les États d'Afrique de l'Ouest d’allouer des ressources financières supplémentaires à l'enseignement supérieur en vue d'améliorer les domaines de la science, la technologie et l’innovation et de fournir un programme de formation répondant aux exigences du marché du travail.

Au terme de l'atelier de deux jours, les participants ont convenus de cinq principaux thèmes de recherche scientifique pour soutenir l'harmonisation des politiques d'enseignement supérieur en Afrique de l'Ouest. Ceux-ci comprennent:  la mise en réseau des universitaires au niveau régional; l'enseignement supérieur comme un outil pour résoudre les défis sociaux, culturels et scientifiques découlant du processus d'intégration régionale en Afrique de l'Ouest; l'insertion de l'intégration régionale dans l'enseignement supérieur en Afrique de l'Ouest; l’utilisation de l'enseignement supérieur et la recherche politique pour la gestion des connaissances, de l'innovation et de la technologie afin de promouvoir le processus d'intégration régionale en Afrique de l'Ouest; la création de synergies entre les universités pour aider les pays ouest-africains à mieux s’intégrer dans l'économie croissante mondiale basé sur la connaissance.

 

Copyright © 2012 WAI - West Africa Institute. All Rights Reserved - Designed and developed by: NOSi.