MIASA, Uni-Ghana, DHIP et FHBS organisent une Table Ronde Publique dans le cadre d’un Atelier sur «Les carrières académiques féminines en Afrique : Stratégies et financement », 25 juin 2021

  • Imprimer

La Table Ronde Publique sur "Les carrières académiques féminines en Afrique : Stratégies et financement" a été organisée le vendredi 25 juin 2021, de 9h30 à 11h 30 UTC, par le Merian Institute for Advanced Studies in Africa (MIASA) sis à l’Université du Ghana, en collaboration avec l'Institut Historique Allemand de Paris (DHIP) et la Fondation Heinrich Boell au Sénégal (FHBS).

L’atelier était organisé de manière hybride avec des groupes se réunissant à Dakar, Bamako et Accra ainsi qu'un groupe uniquement en ligne.

La table ronde était organisée en ligne et ouverte à un large public.

L’évènement a enregistré la participation des intervenantes suivantes :
Prof. Nadine Machikou (Faculté des Sciences Juridiques et Politiques, Université de Yaoundé 2)
Prof. Mavis Dako-Gyeke (Professeuret Chef du Départment Travail Social, Universitédu Ghana)
Dr. Netsanet Gebremichael Weldesenbet (Professeur d’Enseignement Supérieur, Institut d’Etudes Ethiopiennes, Universitéd’Addis Abeba, Ethiopie)
Prof. Djénéba Traoré (Institut de l’Afrique de l’Ouest (IAO), Praia, Cabo Verde)

Au cours de son exposé, Prof. Djénéba Traoré a  brièvement relaté son parcours académique et sa carrière professionnelle en termes de diplômes obtenus, de fonctions exercées, de financements acquis et des difficultés liées à la mobilisation des ressources financières.

Toutes les intervenantes ont, à partir de leurs différentes expériences professionnelles, fait part de certaines recommandations dans le domaine de l’acquisition de financements et dans celui de la publication scientifique. 


La table ronde se déroulait dans le cadre d'un atelier sur les carrières universitaires féminines en Afrique. Le financement était principalement financé par le ministère fédéral allemand de l'éducation et de la recherche (BMBF). 

L'atelier a réuni 23 femmes chercheurs en début de carrière venant de différents pays à travers l'Afrique. 

A côté de deux tables rondes (une publique,  une restreinte aux participantes), l’atelier a offert deux formations en français avec Prof. Fatou Diop Sall (UGB), et une en anglais avec Dr Ruth Murambadoro (Wits). 


L’équipe d’organisation était constituée de Dr. Susann Baller, Dr. Fatoumata Keita, Dr. Haydée Bangerezako, Dr. Laure Carbonnel et Dr. Selly Bâ.

IMG 6961