La Directrice Générale de l’IAO participe au Colloque sur l’Intégration Economique de l’Afrique: Renforcement de la Cohérence et de la Résilience face aux Défis Externes - Accra, Ghana – 6-8 mai 2014

Logos 1Logos AUOrganisé du 6 au 8 mai 2014 à Accra au Ghana par Third World Network-Africa et la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), le Colloque sur «L’intégration Economique de l’Afrique: le Renforcement de la Cohérence et de la Résilience face aux Défis Externes» avait pour objectif principal de promouvoir la cohérence politique au niveau des initiatives d’intégration économique de l’Afrique et la concordance entre les engagements internationaux de l’Afrique et ces initiatives.

Presentation NGuettaL’objectif principal de la conférence était de promouvoir la congruence du programme d’intégration de l’Afrique face aux menaces/défis du régime du commerce international.

Les deux objectifs spécifiques étaient les suivants:

  • Contribuer à une formulation plus cohérente des éléments du programme d’intégration de l’Afrique ;    
  • Renforcer l’interaction entre les acteurs et les décideurs africains sur l’intégration africaine et les régimes internationaux

Selon les organisateurs, le programme d'intégration économique de l'Afrique connaît actuellement un nouvel élan et une légitimité accrue, avec un accent renouvelé sur le défi de longue date des pays africains dans leur intégration dans l'économie mondiale à savoir: la transformation leur statut d’exportateurs de produits primaires non transformés.

A cross section of participants at the ColloquimAinsi, la crise économique et financière mondiale de 2007 a d’une part, fait ressortir les fragilités et la dépendance de l’Afrique dans le domaine de l’exportation des produits de base et a permis d’autre part, de mieux comprendre les limites des politiques économiques mises en œuvre. S’il est vrai que de nombreux pays d’Afrique connaissent depuis près d’une décennie une croissance économique spectaculaire, force est cependant de constater que les dividendes de cette croissance ne profitent pas à tous et ne génèrent pas, loin s’en faut, le nombre d’emplois escomptés. Ainsi, la majorité des acteurs en Afrique affirment que la transformation des structures économiques axées sur l’exportation des produits de base est essentielle à la réalisation d’une croissance et d’un développement durables en Afrique.

         

Igue TraoreTWN et UNECA affirment qu’un élément clé du recentrage sur la transformation économique est la consolidation du programme d’intégration régionale de l’Afrique. Du niveau national au niveau régional et continental, les gouvernements africains et d’autres parties prenantes ont saisi l’urgente nécessité de procéder à l’adoption des mesures et des cadres de politique en vue de promouvoir le développement des capacités de production en Afrique à travers le double processus d’établissement des liens intersectoriels renforcés au sein des économies nationales ainsi qu’une meilleure intégration des espaces régionaux communs.

Le Colloque a donné lieu à des partages d’expérience et des échanges denses et fructueux entre les participants venus des organisations continentales africaines et régionales, des institutions de recherche, de la société civile et des médias.

 

                          

                     

            

Copyright © 2012 WAI - West Africa Institute. All Rights Reserved - Designed and developed by: NOSi.