Atelier international sur la Politique Allemande de l'Afrique de l'Ouest, Dakar, Sénégal, 12-13 février 2020

IMG 6418

La Directrice Générale de l’IAO, Prof. Dr. Djénéba Traoré, a participé à l'atelier international sur la politique de l'Allemagne en Afrique de l'Ouest, qui s'est tenu du 12 au 13 février 2020 à l'hôtel Fleur de Lys Plateau à Dakar, au Sénégal.

L'atelier était organisé par l'Institut de Théologie et de Paix (ITHF) et l'Université Helmut-Schmidt (HSU), deux institutions académiques situées à Hambourg, en Allemagne.

Le mardi 11 février 2020, à la veille de la tenue de l'événement, les participants ont été invités à visiter l'Île de Gorée, Site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO 

Quelques éclairages :

L'engagement allemand se concentre sur cinq secteurs clés:

1) Consolidation de la paix - 2) Développement - 3) Migration - 4) Travailler avec des partenaires africains - 5) Plus de coopération avec la Société Civile

Selon les dernières estimations des Nations Unies, la population actuelle de l'Afrique de l'Ouest s’élevait à 397 583 077 (4 février 2020).

La population de l'Afrique de l'Ouest équivaut à 5,16% de la population mondiale totale.

En termes de population, l'Afrique de l'Ouest occupe le deuxième rang parmi les autres Communautés Economiques Régionales (CER).

La densité de population en Afrique de l'Ouest est de 66 habitants au Km2 (172 habitants au km²).

La superficie totale de la Région ouest-africaine est de 6 064 060 km2.

47,7% de la population est urbaine (191.841.724 personnes en 2019).

L'âge médian en Afrique de l'Ouest est de 18,2 ans.

Les travaux de l'atelier ont débuté le mercredi 12 février 2020, avec les discours d'ouverture prononcées par :

Prof. Dr. Heinz-Gerhard Justenhoven (ITHF)

Prof. Dr. Michael Staack (HSU)

Prof. Dr. Djénéba Traoré (IAO)

Prof. Dr. Oumar Ndongo (CEDS Centre d'études diplomatiques et stratégiques de l'Université Cheickh Anta Diop de Dakar (UCAD))

Les quatre intervenants ont souligné l'importance de l'atelier pour la mise en œuvre de la nouvelle politique ouest-africaine de l'Allemagne et la pertinence des thèmes identifiés par les organisateurs et les membres du Comité Scientifique de la rencontre.

Ils ont insisté sur le fait que le terrorisme sur l'ensemble du continent africain et en particulier dans la région ouest-africaine, est actuellement une réelle menace pour le monde entier et en particulier pour les femmes et les enfants qui sont les premières victimes de ce fléau.

Ils ont également souligné que les attentats terroristes sont la conséquence de multiples problèmes, par exemple: problèmes de gouvernance, pauvreté, inégalités sociales et inégalités de chances, chômage, conduisant à des rébellions, au djihadisme, aux divisions sociales remettant en cause le processus démocratique et le développement économique.

IMG 6390Tous les quatre ont souligné que la situation actuelle est devenue extrêmement alarmante et très difficile et exprimé la conviction que les réflexions issues des différents mèneraient à des recommandations pertinentes.

Quatre panels ont été mis en place afin d'analyser le thème principal de l’atelier :

Panel 1: «Autonomisation des femmes: éducation, soins de santé, emplois»

Adelaide Ekua Mrenfoa Otoo

Centre International de Formation au Maintien de la Paix Kofi Annan (Accra, Ghana)

Alex I. Tendeng

Directeur Diocésain Caritas Saint-Louis, Sénégal

Lillian Kuutiero

Centre international de formation au maintien de la paix Kofi Annan (KAIPTC, Accra, Ghana) (Commentaire)

Prof. Dr. Djénéba Traoré

Institut de l'Afrique de l'Ouest (IAO, Cabo Verde) (Présidente)

Questions clés: comment améliorer les possibilités d'éducation, les soins de santé et l'intégration économique des femmes? Quelles sont les priorités les plus urgentes et les plus opportunes dans ces domaines? Les politiques allemandes répondent-elles à ces exigences?

Panel 2: «Processus de paix au Mali - perspectives de paix et de stabilité?»

Prof. Dr. Omorou Touré

Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB, Mali)

Rémy Diousse

Fondation Friedrich-Ebert (FES (Friedrich Ebert Stiftung), Dakar, Sénégal) (Commentaire)

Sonja Nietz

Helmut-Schmidt-University (HSU, Allemagne) (Présidente)

Questions clés: pourquoi le processus de paix malien ne progresse-t-il pas?

Quelles mesures générales peuvent être prises pour soutenir le processus de paix? L'Allemagne peut-elle contribuer à un meilleur développement du Mali? IMG 6391

Jeudi 13 février 2020

Panel 3: "Organiser la coopération régionale: CEDEAO et G5 Sahel - Interverrouillage ou Interblocage?"

Prof. Dr. Oumar Ndongo

Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS, Sénégal)

Dr. Claire Demesmay

Conseil allemand des relations étrangères (DGAP, Allemagne) (Commentaire)

Prof. Dr. Michael Staack

Université Helmut Schmidt (HSU, Allemagne) (Président)


Questions clés: Comment le processus de renforcement des capacités du G5 du Sahel s'est-il développé jusqu'à présent? L'importance accordée par l'Allemagne, la France et l'Union européenne à cette institution s'est-elle réellement révélée efficace dans la pratique? Comment la CEDEAO pourrait-elle être renforcée avec succès aux côtés du G5 Sahel?

Panel 4: «Sur la bonne voie? Compact avec l'Afrique et les Accords de Partenariat Economique (APE) »

Rémy Diousse

Centre de Compétence pour la Paix et la Sécurité en Afrique subsaharienne

Fondation Friedrich-Ebert (FES, Dakar, Sénégal)

Dr. Habib Yaya Habbah, Commission de la CEDEAO (Abuja, Nigeria)

Prof. Dr. Omorou Touré,

Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB, Mali) (Commentaire)

IMG 6388Questions clés: Comment l'approche Compact avec l’Afrique est-elle évaluée par les pays ouest-africains? L'approche Compact et les Accords de Partenariat Economique (APE) se complètent-ils raisonnablement et efficacement? Quelles modifications substantielles de ces deux concepts sont jugées particulièrement urgentes?

Ont également participé à l'atelier :

Thomas Mättig

Représentant Résident Friedrich Ebert Stiftung (FES), Dakar, Sénégal

Philipp M. Goldberg

Centre de Compétence pour la Paix et la Sécurité en Afrique subsaharienne

Fondation Friedrich-Ebert (FES, Dakar, Sénégal)

Dr. Thérèse Samaké

Université Catholique de l'Afrique de l'Ouest, Unité Universitaire de Bamako (UCAO-UUBA), Bamako, Mali

Dr. Marco Schrage

Institut für Theologie und Frieden (ITHF), Hambourg

Dr. Christiane Agboton Johnson

Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS), Dakar

Résultats préliminaires: Table ronde

Lillian Kuutiero, Prof. Dr. Oumar Ndongo, Prof. Dr. Michael Staack, Prof. Dr. Djénéba Traoré, Président: Prof. Dr. Heinz-Gerhard Justenhoven

Les travaux de l'atelier se sont achevés par une session de dialogue intitulée : «Prochaine génération: les attentes par rapport à l'Allemagne / et l'Union Européenne » par les étudiants des Sciences Sociales de l'UCAD (Université Cheikh Anta Diop de Dakar) » avec l'Ambassadeur d'Allemagne au Sénégal, SE Stephan Röken.

Présidents: Prof. Dr. Djénéba Traoré, Prof. Dr. Michael Staack et Sonia Nietz.

Les discussions de l'atelier ont permis de mieux identifier les secteurs clés pour un partenant "gagnant - gagnant" entre l'Allemagne et l'Afrique de l'Ouest, en l’occurrence : 

La recherche scientifique.

Le partage d'expérience dans le domaine de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur.

Le renforcement des capacités et l'appui technique.

IMG 6386

Copyright © 2012 WAI - West Africa Institute. All Rights Reserved - Designed and developed by: NOSi.