Publications de l'IAO

WAI Strategic Plan 2016 2020 Accepted Final s1

 

Newsletter IAO Dec 2016 Fr


Subscribe

S'abonner

  Subscrever

 

Comprendre l’IAO en 5 Questions

L’Institut de l’Afrique de l‘Ouest (IAO, English West Africa Insitute, Portuguese Instituto de Africa Ocidental) est un institut de recherche et de formation sur l’intégration régionale et les transformations sociales en Afrique de l’Ouest. 



L’Institut de l’Afrique de l’Ouest (IAO) est une émanation de l’UNESCO, de la CEDEAO, de l’UEMOA, Gouvernement du Cabo Verde et du groupe ECOBANK. Sa création a été approuvée par le Sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO tenu à Ouagadougou (Burkina-Faso) en Décembre 2008 et par le Conseil des Ministres de l’UEMOA en date du 26 Juin 2009 à Dakar (Sénégal). En Octobre 2009, lors de la session de sa Conférence Générale à Paris (France), l’UNESCO a approuvé la création de l’Institut de l’Afrique de l’Ouest (IAO) en qualité d’Institut de catégorie II, placé sous ses auspices.

Quelques dates importantes

  • 2005: Programme MOST de l’UNESCO sur le thème: “ Etats-Nations face aux défis de l’intégration régionale en Afrique occidentale”.
  • 2008: Le Sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO, réuni à Ouagadougou (Burkina Faso), entérine la création de l’IAO à l’unanimité.
  • 2008: Le Gouvernement du Cabo Verde propose au Directeur Général de l’UNESCO, la création de l’IAO avec siège à Praia.
  • 2009: lors de sa 35ème Session, la Conférence Générale de l’UNESCO adopte le Projet de création de l’IAO en qualité d’Institut de Catégorie 2 placé sous ses auspices.
  • 2010: Le Gouvernement du Cabo Verde, par Décret-Loi nº 22/2010, crée officiellement l’Institut de l’Afrique de l’Ouest (IAO).

Pendant la synthèse de 15 ateliers de recherches organisés par le programme MOST (Management of social transformation) dans les états membres de la CEDEAO, l’absence d’un cadre de recherche permanent et d’une plateforme de dialogues et d’échanges entre les chercheurs, décideurs politiques et les acteurs sur le terrains, privés ainsi que la société civile a été ressentie comme le «chainon manquant» au processus d’intégration régionale . Ainsi l’IAO a été créé pour combler la fracture entre la politique et la recherche dans le domaine de l'intégration régionale et des transformations sociales en réunissant des différents acteurs et en stimulant la connaissance basée sur la prise de décision durable par la recherche compétente. La principale mission de l’IAO est de promouvoir la connaissance fondée sur la recherche sur l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest, à engager le dialogue public permanent à travers l'Afrique Occidentale, pour former une nouvelle génération d'élites de l'intégration régionale et à s'engager dans des partenariats stratégiques à l'intérieur et hors de l'Afrique.

En tant qu’un think tank régional, l’IAO est un fournisseur de services pour les acteurs et les institutions d'intégration régionale en Afrique de l'Ouest qui demandent un soutien analytique en vue d’améliorer leurs performance et d’assurer la durabilité des résultats obtenus. La recherche de l’IAO est destinée aux institutions publiques régionales et nationales ainsi qu’au secteur privé, la société civile et des médias. L’IAO contribue également à la consolidation de l'intégration régionale ouest-africaine par l'organisation du dialogue politique et scientifique entre les décideurs, les institutions régionales et les membres de la société civile. Ces plateformes scientifiques et politiques donneront aux intervenants l'occasion de discuter des résultats de la recherche actuelle et des principaux obstacles qu'ils rencontrent au sujet de l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest. Bref l’IAO participe à travers les travaux de recherches, les conseils et recommandations politiques, le dialogue entre les scientifiques et les praticiens, le renforcement des capacités de la nouvelle génération d’élites régionales à la résolution des obstacles non résolus dans le processus de l’intégration régionale.


Les domaines de recherche prioritaires de l’IAO incluent les questions liées:

  • aux bases historiques et culturelles de l'intégration régionale
  • à la citoyenneté
  • à la gouvernance
  • à la sécurité régionale
  • aux défis économiques de l'intégration régionale des marchés
  • aux Nouvelles Technologies de l'Information et de Communication (NTIC)
  • aux questions d'éducation
  • au problème des ressources partagées en ce qui concerne l'eau, les terres, les minéraux, les côtes et la sûreté maritimes, et le financement des ONG en Afrique de l'Ouest
  • aux phénomènes migratoires

En comparaison avec d'autres institutions similaires, la valeur ajoutée de l’IAO repose sur trois piliers: l'Institut est le premier établissement de recherche en Afrique de l'Ouest qui se concentre exclusivement sur l'intégration régionale et les transformations sociales. C'est également le seul à être totalement indépendant (autonomie intellectuelle et d'action) vis-à-vis de ses promoteurs. Enfin, l'IAO est la seule structure qui travaille selon une approche participative par l'ouverture des débats  qui étaient auparavant monopolisés par les décideurs politiques.

L’IAO organise des sessions de dialogue scientifique et politique dont celui d’Abidjan en 2012 sur le thème: "L'intégration régionale: Contribution de la recherche et la stratégie des acteurs". Les résultats seront publiés prochainement. Dans le souci de renforcer les capacités des cadres et acteurs en charge des structures de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, en partenariat avec Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), l’IAO avait dédié le séminaire de formation de Lomé en juin 2013 à la thématique « Enjeux de l’Intégration Régionale en Afrique de l’Ouest et dans le Monde ».

Les premiers documents de recherche de l’IAO viennent d’être publiés sous le titre de série d’ « Analyses Critiques et Stratégies d’Actions de l’IAO ». D’autres documents pertinents sont en voie de publication.

L’IAO a lancé en décembre 2013 sa première Newsletter.

Dans le cadre de sa coopération de recherche avec le Center for European Integration Studies (ZEI), les deux institutions effectuent des recherches intensives sur l'intégration régionale durable en Afrique de l'Ouest et en Europe en rassemblant des chercheurs européens et ouest-africains dans des ateliers réguliers. Vous trouverez les documents IAO-ZEI récemment publiés ici. En outre, le « Regional Integration Observer » est publié trois fois par an par les deux instituts. 



Les principaux partenaires et les organisations fondatrices de l’IAO sont l’ UNESCO, la Commission de la CEDEAO, la Commission de l'UEMOA , le Gouvernement du Cabo Verde et ECOBANK. L’IAO s'engagera dans des partenariats avec des institutions similaires en Afrique et en Europe et a commencé à le faire avec, l'Institut universitaire des Nations Unies pour les études comparatives de l'intégration régionales (UNU-CRIS), le Centre de recherche sur l´intégration européenne (ZEI) de l'Université de Bonn en Allemagne et  le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA). L’IAO profite d’un réseau de chercheurs en sciences sociales en rapport avec les comités nationaux MOST parrainés par l'UNESCO. L’IAO est un membre de EARN (Europe-Africa Research Network)En 2010, l’IAO concluait un partenariat scientifique avec l’Université de Coimbra, au Portugal, sur «Migration et Récits Biographiques». Un séminaire durant lequel les résultats des recherches menées ont été présentés, s’est tenu à Praia l’Institut des Sciences Sociales et Juridiques, le 5 septembre 2013. Le projet prendra fin en Février 2014. Depuis 2013, l’IAO est également en partenariat avec OSIWA.

Pour plus d’informations sur l’IAO, veuillez consulter notre site web www.westafricainstitute.org

Copyright © 2012 WAI - West Africa Institute. All Rights Reserved - Designed and developed by: NOSi.